«Profiter de votre Bien-être»

Conférences au Forum 104 à Paris

« Quand le cheval murmure à l’oreille de l’Homme »

Horses-help_RBW_LindaKohanovChaque conférence développe un ou plusieurs outils de l’approche Eponaquest®. Nous nous inspirons du comportement social des chevaux pour explorer chaque mois une qualité à développer pour un meilleur confort de vie au quotidien.
Ainsi chaque mois un sujet différent vous est proposé :

  • Le 8 février avec Sophie et Cécile :
    « Que faire lorsque nous n’avons plus d’énergie en présence de certaines émotions ? »
  • Le 21 mars avec Anne et Cécile :
    « Comment les chevaux peuvent nous apprendre à mieux vivre en groupe »
  • Le 11 avril avec Sophie et Anne :
    « Le rôle du masque social »
  • Le 23 mai avec Sophie et Cécile :
    « Le Leadership, c’est plus qu’être Leader » Dominant, Leader, Compassionnel, quel cheval êtes vous ?
  • Le 13 juin avec Cécile et Lorraine :
    « Comment la dépression m’a sauvé. Les émotions qui nous aident à agir pour une vie qui nous convient »
  • Le 11 juillet avec Lorraine et Sophie :
    « Découvrez comment booster votre évolution professionnelles »

Ces ateliers-conférences se déroulent au Forum 104, 104 rue de Vaugirard à Paris de 19h à 21h30. Accueil à partir de 18h30.
Inscription en ligne, réservez votre place !

Les News Epona Herd de Janvier 2016 !

Les membres de l’association Epona Herd vous souhaitent une année 2016 joyeuse et pleine de vitalité !

Les chevaux se joignent à nous pour vous adresser nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année : Joie, liberté, partage, vitalité, épanouissement, cavalcade, paix et amour, tels sont nos souhaits pour cette année 2016
american-wild-horse_0001
En 2016, Plus de conférences :

Linda-Kohanov_FrizonEn Juin 2015, Epona Herd a soutenu la venue de Linda Kohanov organisée par Eponaquest® France. Dans la continuité de ces rencontres, nous vous proposons depuis novembre 2015 un rendez-vous mensuel au Forum 104 à Paris, sous forme d’ateliers-conférences  autour du thème :

« Quand le cheval murmure à l’oreille de l’Homme ».

Horses-help_RBW_LindaKohanovChaque conférence développe un ou plusieurs outils de l’approche Eponaquest® autour d’une qualité que le comportement social des chevaux nous invite à développer pour un confort de vie au quotidien. Chaque mois un sujet différent vous est proposé :

  • Le 18 janvier 2016 avec Anne et Christophe :
    « Respect mutuel, quand la colère nous protège »
  • Le 8 février avec Sophie et Cécile :
    « Que faire lorsque nous n’avons plus d’énergie en présence de certaines émotions ? »
  • Le 21 mars avec Anne et Cécile :
    « Comment les chevaux peuvent nous apprendre à mieux vivre en groupe »
  • Le 11 avril avec Sophie et Christophe :
    « Le rôle du masque social »
  • Le 23 mai avec l’ensemble des membres Epona Herd :
    « Réinterprété Darwin, les herbivores sont les maîtres du monde »
  • Le 13 Juin avec Cécile et Christophe :
    « Comment la dépression m’a sauvé. Les émotions qui nous aident à agir pour une vie qui nous convient »
  • Le 11 Juillet avec Lorraine et Sophie :
    « Découvrez comment booster votre évolution professionnelles »

Ces ateliers-conférences se déroulent au Forum 104, 104 rue de Vaugirard à Paris de 19H à 21H30. Accueil à partir de 18H30.
Inscription en ligne, réservez votre place !

En 2016, Plus de livres :
  • WayofHorse-CardsSetLa version française du troisième livre de Linda Kohanov « Way of the Horse » (La voie des Chevaux) sortira au printemps 2016 au édition du Courrier du Livre. Ce livre-coffret qui contient des cartes illustrées par Kim Mc Elroy est un très bel ouvrage à offrir ou se faire offrir ! Les Archétypes Équins pour ce découvrir Soi-Même, un outils simple, ludique et puissant pour mettre  la Sagesse des Chevaux  à notre disposition au quotidien !
  • couverture-POH-book-francais-cutPour compléter son dernier livre « Comme les chevaux… Ensemble et Puissants », Linda Kohanov vient de terminer sont cinquième livre « The Master Herder ». Linda Kohanov vient de nous annoncer que la traduction française est déjà en cours de réalisation par Cécile Gilbert-Kawano, instructrice Eponaquest® membre de Epona Herd.
    Linda et RasaNous vous tiendrons informé de la date de la sortie de cet ouvrage en français.

 

En 2016, Plus d’outils à votre disposition sur notre site :

L’association Epona Herd met a votre disposition le tableau résumant l’agilité émotionnelle et la charte des émotions développé par Linda Kohanov et inspirés des travaux de Karla McLaren :

PDF EponaHerd : Charte des messages émotionnels

Cadeaux

Si vous souhaitez recevoir cette news lettre, inscrivez-vous !

Au plaisir de vous retrouver prochainement en conférences ou ateliers pour partager et vivre notre passion des chevaux et des relations humaines.

Les membres d’Epona Herd.

Respect Mutuel… quand la colère nous protège !

Linda-Kohanov_Frizon

Dans cette troisième conférence, nous avons la joie de vous proposer de porter notre attention sur le langage non-verbal, la colère et les limites.

En nous inspirant du comportement social des chevaux, nous regarderons l’importance du langage non verbal dans notre quotidien. Nous établirons ainsi les bases d’un Respect Mutuel dans nos relations.

Nous parlerons de la colère et de l’information que cette émotion nous apporte : « Une limite a été dépassée ».

Nous apprendrons comment poser des limites saines pour rester pleinement présent avec Soi et avec les autres en toute situation.

Les outils partagés lors de cette conférence sont issus de l’approche Eponaquest développée par Linda Kohanov auteure des livres « Le Tao du Cheval » et  » Comme les Chevaux, Ensemble et Puissants« .

Conférence animé par les Instructeurs Eponaquest membre de l’association Epona Herd. PAF : 30€.

Réserver votre place : Inscription en ligne.

Cycle de 9 Conférences à Paris !

Horses-help_RBW_LindaKohanov

Tout au long de l’année scolaire 2015-2016, les instructeurs Eponaquest, membres de l’association Epona Herd, proposerons une conférence par mois au Forum 104, 104 rue de Vaugirard à Paris.

Lors de ces conférences, nous vous proposons de découvrir les différents outils de l’approche Eponaquest présentés par Linda Kohanov dans ses livres : « Le Tao du Cheval » et « Comme les chevaux… Ensemble et Puissants. » (Le Courrier du Livre).

linda-tao-1

Différents thèmes seront abordés :

  • L’agilité émotionnelle pour nous aider à mieux vivre nos émotions et celles des autres
  • Tao du ChevalL’importance du langage non-verbal dans la communication
  • Les qualités requises pour être un bon leader
  • L’espace, un besoin vital, et le respect mutuel
  • Le cheval comme guide et révélateur de nos comportements
  • Le langage du corps et des sensations…Les prochaines dates sont :
  • Le 9 Novembre 2015 : « Quand les chevaux murmurent aux oreilles des hommes : une autre vision de la communication et du leadership »

couverture-POH-book-francais-cutUne approche humaniste pour développer son intelligence sociale, son leadership et son potentiel créatif. Inscription obligatoire.

Découvrez l’approche Eponaquest, pour améliorer vos relations, qu’elles soient avec vous-mêmes, avec votre cheval ou avec les êtres-humains. Les outils de l’approche Eponaquest apportent des solutions concrètes pour prendre position, gérer nos émotions, communiquer efficacement en utilisant aussi le langage non-verbal. Le tout accompagné d’exercices pratiques pour mieux intégrer et pouvoir pratiquer immédiatement.

Rendez-vous le 9 Novembre !

Eponaquest Linda Kohanov

  • Le 7 Décembre 2015 : « Le langage des sensations et la communication non verbale »
  • Le 18 Janvier 2016
  • Le 8 Février 2016
  • Le 21 Mars 2016
  • Le 11 Avril 2016
  • Le 23 Mai 2016
  • Le 13 Juin 2016
  • Le 17 Juillet 2016

 

 

Des bonnes nouvelles au galop !

POH-chevaux-blanc-Small

Les chevaux galopent vers vous avec de bonnes nouvelles !

couverture-POH-book-francais-cutÀ l’occasion de la sortie de son dernier livre « Comme les chevaux… Ensemble et Puissants », Linda Kohanov nous rend visite en France !

Pour mettre en avant le développement personnel et professionnel avec les chevaux, Epona Herd à le plaisir de participer à l’organisation de plusieurs événements avec la fondatrice de l’Approche Eponaquest Linda Kohanov.

Rasa et LindaPlusieurs événements en perspective en Juin 2015 :

  • Le 5 juin à Paris, Linda Kohanov fera une conférence : « Le Leaderhip au 21ème siècle ». (30€)
  • Le 6 Juin c’est un atelier Indoor (sans les chevaux) qu’elle animera pour partager ses dernières recherches et innovations en matière de Leadership inspiré par les chevaux. (130€)
  • Tao du ChevalLe 12 Juin 2015 à Rouen, Linda Kohanov parlera du « Tao du cheval » et de la relation au cheval dans la thérapie, du développement personnel à l’amélioration des compétences relationnelles en entreprise (Bien-être, Leadership, Team bulding) en passant par la thérapie post-traumatique (ancien militaires, femmes victime de violence, …) Cavaliers ou non, tous le monde est le bienvenu ! (10€)
  • Le 14 Juin en Normandie, journée découverte sur le Leadership avec les chevaux, animée par des instructeurs Eponaquest France et avec une intervention de Linda Kohanov. Une journée pour expérimenter comment : Accompagner, encourager, mobiliser, évoluer, communiquer… le Leadership en action avec les chevaux. (200€)

Pour vous inscrire ou pour plus d’informations, consulter le site EponaquestFrance.com

Emotion-sophieTous au long de l’année, les membres de l’association vous proposent des stages, ateliers et formation avec les chevaux. Découvrez tous les thèmes en visitant leurs sites Internets !

Au plaisir de vous voir prochainement,

Les membres de Epona Herd !

 

 

 

Expérimenter avec les chevaux pour faciliter les nouvelles connexions neuronales…

Emotions agréables… plus rares ?

Si nous notions des statistiques de nos ressentis émotionnels quotidiens… que ressortirait-il ?

Si je fais le compte, j’ai l’impression en fin de journée d’avoir plus souvent expérimenté la peur (crainte, inquiétude, souci, angoisse, panique…), la colère (agacement, énervement, colère, rage…), la tristesse (peine, chagrin, deuil…) que la joie (contentement, bonheur, soulagement, joie, euphorie…)

Les zones du corps humain qui réagissent aux émotions - sciencesetavenir.fr
Les zones du corps humain qui réagissent aux émotions – sciencesetavenir.fr

Si j’en crois les études scientifiques, je partage cette répartition inégale avec chacun : le cerveau humain traite moins activement les expériences émotionnelles agréables (celles liées à l’émotion de joie : le contentement, le bonheur, le soulagement, la paix, le bien-être, l’euphorie…), il est « fabriqué » pour être vigilant sur les dangers potentiels, les informations liées à la survie et à la sauvegarde de notre intégrité physique et psychique : « Ça brûle ! je retire ma main ! » ; « Il y a un danger, je me mets à l’abri » ; « Cela me fait mal, je dis stop ! »…

Après tout, ne pas ressentir si souvent la joie ou le bonheur serait finalement normal ?

Peut-être n’ai-je pas besoin de m’en vouloir, d’en vouloir à mes parents pour ne pas m’avoir appris à les reconnaitre et à en profiter ?

Parmi la cinquantaine de « neuromédiateurs » (ces discrets messagers chimiques qui nous permettent de savoir si l’expérience vécue est à classer dans la catégorie « agréable ! » ou « désagréable ! »), seul un petit nombre gère directement les impressions de bien-être. Dans le cerveau, les aires dédiées à la réception et au traitement des différents acteurs du plaisir (neurotransmetteurs, hormones et phéromones : dopamine, sérotonine, ocytocine, endomorphines, testostérone et progestérone…) sont moins nombreuses que celles liées à la réception et au traitement des différents acteurs de la douleur et de la peur (nombreux nocicepteurs, récepteurs sensoriels de la douleur, hormones et neurotransmetteurs tels que l’adrénaline, la noradrénaline, les glucocorticoïdes…)

Question de priorité…

Notre système interne seemiticon-couleurmble donc prioritairement dédié aux ressentis désagréables… C’est comme s’il lui était plus important de nous signaler les dangers et les risques que de nous remercier pour être restés vivants et en suffisamment bonne santé.

Une moins grande capacité neuronale à traiter les messages de plaisir…

En réalité, lorsque nous faisons ce qu’il faut pour rester vivants (durablement, en tant qu’espèce : répondre à nos besoins fondamentaux), notre cerveau nous signale que nous avons fait ce qu’il fallait en nous permettant de ressentir une sensation agréable : récompense physiologique)…

Ainsi, la plus grosse part de la prise d’information et du traitement de cette information est liée au processus de survie : les ressentis (physiques et émotionnels) les plus courants permettent d’agir pour rester en sécurité et en suffisamment bonne santé. Les ressentis agréables, moins directement utiles pour assurer notre survie, viennent au second plan.

Une bonne nouvelle !

Nous ne vivons plus dans le froid et l’humidité des cavernes, à devoir nous garder des prédateurs nombreux et puissants en espérant tuer suffisamment de gibier pour avoir de quoi manger pendant quelques jours… Nos conditions de vie sont, pour la plupart de ceux qui liront ce billet, des conditions qui nous assurent une sécurité suffisante au quotidien (abri, nourriture, chaleur…)

Des ressentis désagréables… mais toujours utiles !

Pour autant, ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain ! Même si nos conditions de vie ont évolué, notre vigilance pour survivre reste un processus éminemment utile : apprendre à ne pas traverser la rue en courant lorsque nous risquons de nous faire écraser, retirer la main du feu avant d’être brûlé, savoir dire non face à une exigence injuste… Nous sommes confrontés actuellement à d’autres types de menaces : les pressions ont changé de nature mais nous devons encore nous protéger ! (Il ne s’agit plus d’un tigre aux dents de sabre affamé, mais peut-être d’un travail sous contrainte, de la pression du temps, d’une trop grande auto-exigence, d’angoisses pour l’avenir…)

Il s’agit donc, non cerveau-musclepas de diminuer nos capacités à ressentir ce que nous trouvons désagréable (sensations physiques ou ressentis émotionnels : douleur, peine, colère, inquiétude…) mais plutôt à augmenter notre conscience des ressentis agréables (bien-être, soulagement, contentement, joie…)

Le cerveau est « plastique » : nous pouvons créer de nouveaux circuits !

Mais pour pouvoir ressentir ces différentes expériences émotionnelles liées à la joie, encore faut-il que nous ayons suffisamment de neurones connectés et prêts à capter les neurotransmetteurs du plaisir ! Nous devons pour cela créer de nouvelles connections neuronales, et les entrainer pour qu’elles automatisent leur activation et leur fonctionnement.

Connections neuronales, axones, synapses, myéline…

Comment créer ce circuit dans le cerveau et le rendre agile ?

Notre cerveau perd des neurones à chaque instant… mais il est aussi capable de créer des connections entre ses neurones et capable de les gainer de myéline pour que l’information circule rapidement et efficacement. Et cela se fait très simplement : en agissant, en observant et en rendant conscient !

Penser à une action et agir permet de créer les connections neuronales.

Observer l’action et les résultats qu’elle produit (en moi-même et dans mon entourage) permet de renforcer ces nouvelles connexions neuronales.

Rendre conscient les actions et les bénéfices que j’en tire (« je profite de mon bien-être cerveau+coeur») permet de renforcer encore ces connexions neuronales et de les automatiser petit à petit.

C’est comme si nous « musclions » notre cerveau par un entrainement régulier, pour qu’il puisse développer ces capacités encore trop timides…

Se créer des occasions de ressentir du bien-être…

Ainsi, si je note le soir de quelles actions j’ai été contente dans ma journée (ou dont j’étais fière, ou satisfaite…), je vais peu à peu aider mon cerveau à prendre en compte plus facilement les différentes situations qui me font du bien. Je vais de mieux en mieux savoir les distinguer, les apprécier, les prolonger, les amplifier… Et dans mon cerveau, les neurones dédiés en tant que « capteurs de neurotransmetteurs de dopamine » étant plus nombreux, je vais ressentir de plus en plus souvent ces expériences émotionnelles qui me signalent que je réponds à mes besoins fondamentaux ainsi qu’à mes besoins plus élaborés : je me réjouirai plus souvent, mon système immunitaire sera plus actif et plus puissant, et j’agirai de plus en plus souvent pour me mettre en situation de bien-être…

poesie-cheval-danseuse

Expérimenter avec les chevaux pour faciliter les nouvelles connexions neuronales…

Au contact de ces grands animaux extrêmement sensibles, il nous est plus facile d’être présents  : Les échanges avec les chevaux nous amènent à sentir, intégrer et ajuster rapidement notre position et nos actions. L’adaptation continuelle issue de l’expérimentation avec les chevaux, crée de nouvelles connexions neuronales qui se renforcent à l’occasion de chaque interaction avec eux. Nous developpons ainsi une agilité émotionnelle qui nous permet de mieux réaliser nos objectifs que ce soit lors de l’expérimentation avec le cheval comme dans notre vie de tous les jours.

Comme les chevaux ne nous jugent pas, comme ils recherchent continuellement le bien-être, nous avons l’opportunité de développer en leur présence tous nos ressentis… dont ceux du plaisir, du contentement, de la joie…

En respectant nos processus émotionnels désagréables et en développant nos processus émotionnels agréables, nous pouvons bénéficier plus pleinement de nos émotions et prendre des décisions puis agir de façon à mieux vivre, en sécurité et en accord avec nous-mêmes.

Cécile & Anne, EponaHerd.com

Pour expérimenter, Participez !